Les Abel site

"Les Abel", dessin de Richard Bourdoncle in 'Pages d'histoire naturelle de la terre tchadienne', Alain Beauvilain, CNAR / CAFE, N'Djaména, 1996. 

(timbre poste 'premier jour' d'Abel (Australopithecus bahrelghazali) et autres timbres issus de cet ouvrage à télécharger)

Tchad, berceau de l'humanité ?

Avec Australopithecus bahrelghazali (Abel) et Sahelanthropus tchadensis (Toumaï), deux fossiles d'hominidés, le Tchad est le berceau potentiel de l'humanité.

Du Tchadanthropus uxoris à Sahelanthropus tchadensis

suivi de

Les fossiles 'orphelins' : fémur, mandibule et maxillaire

1 tchadanthrope face profil noir

Tchadanthropus uxoris (photographie d'une copie).

Ce fossile a été nommé par Yves Coppens Tchadanthropus uxoris ('l'homme du Tchad de l'épouse') car il a été découvert en 1961 par Salé, cuisinier de la Direction des Mines et de la Géologie, qui l'a offert à son épouse Françoise comme étant un caillou 'qui ressemble à un type'. Ce fossile bien mal fossilisé, présenté comme ayant un million d'années, puis 300.000 ans, aurait moins de 100.000 ans, selon des fossiles mis au jour au même lieu par notre mission de janvier 2000 et présentant sa même texture très particulière.

Angamma tete boeuf site 1

Ce fossile présente un maxillaire de bovidé aux dents relativement bien conservées. Il s'agit d'un grand bovidé vivant entre environ 10.000 et 100.000 ans. Des fragments des cornes, très grosses, sont visibles. Elles s'apparentent à celles des actuels bœufs 'kouri' du lac Tchad. Dans tout le Borkou, ce type de fossilisation, où la matière osseuse est associée à une grossière concrétion gréseuse, ne se rencontre que dans un tout petit secteur de la falaise de l'Angamma au nord de la petite palmeraie de Yayo (environ à la base du tiers supérieur de cette falaise). Cette fossilisation est comparable à celle du 'Tchadanthropus uxoris'. Il permet à son tour de confirmer l'âge récent du Tchadanthropus après que Michel Servant ait daté au carbone 14 la base de la falaise à moins de 10.000 ans et ait déclaré dans sa thèse que : 'La présence d’un Hominien archaïque dans des dépôts qui n’ont pas plus de 10.000 ans pose un problème particulier. Problème qui est d’autant plus important que ce fossile est associé à un Eléphant dont l’ancienneté est maintenant abandonnée', serait 'une forme archaïque de l'actuel Loxodonta africana'  (Michel Servant p. 462 à 464 - taper 444 sur le moteur de recherche). 

Pour conclure, la présentation en 2014 par le laboratoire TRACES de l'université Toulouse Jean-Jaurès d'un projet de recherches est plus précise 'les gisements de la région de Yayo, connus suite à la découverte d’un crâne humain extrêmement altéré ; identifié initialement, sans doute dans un excès d’enthousiasme, comme un australopithèque puis décrit sous le nom de Tchadanthropus uxoris (Coppens 1961, 1966), il semblerait s’agir d’un fossile d’humain anatomiquement moderne sculpté par l’érosion' (Archéologie des régions lacustres du Tchad).  

Abel face profil gauche texte

Australopithecus barhelghazali ('Abel'), mis au jour à KT 12 par Mamelbaye Tomalta le 23 janvier 1995 (photographie d'Alain Beauvilain du 26 janvier 1995, d'après l'original), est daté à environ 3,5 millions d'années. (pour en savoir plus).

KT 12 suide? site

KT 1 suide site



A gauche, mandibule de Kolpochoerus afarensis ('cochon') mise au jour à KT12 le 20 janvier 1995 et, à droite, molaire de Kolpochoerus afarensis mise au jour à KT1 en janvier 1994 (KT1 et KT12 sont distants de quelques centaines de mètres) (photographies Alain Beauvilain).

Toumai main Ahounta

Sahelanthropus tchadensis, la tête de Toumaï. Le 19 juillet 2001, pratiquement à la verticale du maxillaire du crâne baptisé Toumaï, se trouvait une symphyse mandibulaire. Ce n'est donc pas un crâne que nous avons trouvé mais une tête. Cette symphyse est un fossile 'orphelin'
(photographie Alain Beauvilain).

Anancus TM 266 site

Ce maxillaire d'Anancus est le seul fossile en place ('in situ') découvert le 19 juillet 2001 sur le site de TM 266. Ce fossile, situé légèrement plus bas et à une centaine de mètres au sud de Toumaï, avec des fossiles d'anthracothères, nous a permis de comprendre immédiatement l'importance de cette découverte sur le plan de l'ancienneté de la tête découverte.

crane francais site

Parmi les fossiles 'orphelins'

fe?mur toumai

Le 'fémur de Toumaï', fémur d'hominidé mis au jour le 19 juillet 2001 parmi les fossiles jouxtant la tête de Toumaï (photographie Aude Bergeret).

Pour en savoir plus : - La Recherche : le fémur de Toumaï ;
- John Hawks : 'Sahelanthropus 'the femur of Toumaï'

KT 13 maxillaire

Demi maxillaire gauche d'un Australopithecus bahrelghazali mis au jour à KT 13 le 16 janvier 1996 par Mahamat Kasser (photographie Alain Beauvilain). (pour en savoir plus).

KT40 mandibule site

La mandibule de KT 40 mise au jour le 18 juillet 2000 par Fanoné Gongdibé (photographie Alain Beauvilain). (pour en savoir plus).

Étonnant !

Brunet.Aix.Lucy site

Capture écran du 14 juin 2006 du Colloque : 'Lucy, 30 ans après. Hominidés et environnements en Afrique de 7 à 1,5 millions d’années : nouvelles découvertes et voies de recherche.' CEREGE, Aix-en-Provence.

Coppens le pre?sent du passe?